Dark Side
Bonjour Invité !

Nous t'invitons à nous rejoindre le plus expressément possible car, sans toi, DARK SIDE ne fera qu'avancer de plus belles !!


Cordialement,
Les Admins.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue #1 en ligne !
Création d'un "Indice de Popularité" => plus vous postez, plus votre personnage est populaire ! Puis aussi d'un "Indice de Respect" qui commencera à être comptabilisé à partir de 25 messages. En ajoutant un + ou un - sur un RP, votre influence sur les autres sera plus ou moins forte. Prime de 50 pts en popularité pour les membres actuels ayant posté plus de 10 messages.
Suppression de Courtney PRANCER et de Jill SHEPARD pour cause d'inactivité.

Partagez | 
 

 Alone or not... [Ivanna]

Aller en bas 
AuteurMessage
Delaney Spenter
Interne
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Alone or not... [Ivanna]   Dim 15 Fév - 17:10

On pourrais parler de journée comme les autres car depuis qu'elle était dans ce centre Delaney trouvait que tout les jours ce ressemblaient!! En fait il n'y avait pas grand chose à faire dans cet endroit, de plus elle n'avait aucun souvenir ce qui signifiait pas de visite de famille et elle était bien trop renfermée pour avoir des amies. D'ailleurs elle ne savais même pas éxactement ce que signifiait ce mot puisqu'elle n'en avait jamais eut. Elle appréciait certaines personne mais sa n'allait pas plus loin. Alors tout les jours ce ressemblait, elle se levait faisait un tour dans le parc et finissait à la bibliothèque, au moins dans cet endroit les gens n'avait pas le droit de faire du bruit alors elle était sur de ne pas être déranger. Ceci dit les personnes qui étaient ici avec elle se foutaient pas mal des règlements, alors il y avait toujours un peu de bruit dans la bibliothèque mais Delaney s'en fichait, puisqu'elle s'était faites aux bruits.

Quand on dort dans un dortoire en compagnie de quatres autres filles tout autant déranger qu'elle qui font des cauchemar et qui se réveille en sursaut et en hurlant toute les nuits, on se fait vite au bruits... même lorsqu'on as grandit dans un placard beaucoup trop silencieux. Elle était assise à une table seule comme toujours et tennait dans sa main un livre. En fait elle ne le lisait pas vraiment, elle ignorait même ce que c'était comme livre, si elle l'avait entre les mains c'était juste pour pouvoir rester dans la bibliothèque. En fait elle aimait cet endroit, elle aimait les livres qui l'entouraient ainsi que les chuchotement des gens autour d'elle. Mais ce qu'elle aimait pardessus tout c'était la solitude qu'elle ressentait quand elle était toute seule à cette table car personne ne vennait la déranger, lui parler ni même lui adresser un regard. Il n'y avais qu'elle et ses pensées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-florid.1fr1.net
Ivanna Koslov
« Preuve est faite que visage dévoué sert à enrober de sucre le diable même »
avatar

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   Dim 15 Fév - 18:08

    Beaucoup redoutent cette impression d'être seul, abandonné de tous, loin des autres et du monde. Délaissés, voilà ce que pensent être les solitaires involontaires. Mais il n'y a pas deux solitudes identiques. On ne peut jamais se lasser d'être seul car finalement, nous sommes toujours en notre propre présence et avec notre imagination comme seul ami, on ne peut s'ennuyer. Et puis avec le temps, on finit toujours par s'habituer à être sans compagnie réelle autour de nous. Ivanna aimait sa solitude comme une amie fidèle à tout instant. Elle aime la découvrir dans ses pensées, dans son imagination, dans ses rêves, mais surtout entre les lignes des bouquins qu'elle feuillette toujours. Elle passe les trois quart de son temps à vivre dans cette bibliothèque aux mille merveilles. On peut y trouver de tous, de tous les styles d'auteurs et de livres. Des ouvrages anciens comme le nouveau roman du mois. Des bande-dessinées, moins probable, mais de quoi satisfaire tous les lecteurs du centre et plus sans doutes !

    Aujourd'hui, la Russe avait dormit jusque tard et avait un mal de tête difficile à supporter. Cela dit, cela ne l'empêcha pas de brûler sa peau sous une douche bouillante et de retrouver au plus vite la bibliothèque. Elle était très intellectuelle et aussi très intelligente. Elle n'avait jamais fait de test de quotient intellectuel mais elle devait friser les cent cinquante minimum ! Peu de personnes mis à part son père ne se sont aperçut de cela. Vu qu'elle faisait l'école par correspondance avec sa mère, cette dernière disait qu'elle était juste très bon professeur, évidemment ! Mais même Ivanna n'a pas conscience de son intelligence. Cependant, ce n'est pas très important qu'elle en ait conscience car son goût pour la lecture fait qu'elle cultive ses capacités comme elle le devrait, apprenant toujours plus. La jeune fille a une curiosité intellectuelle très prononcée et il est vrai qu'elle ne peut se satisfaire de savoir tout le dictionnaire, il lui faut l'encyclopédie toute entière, et si elle y parvient, ce sera en toutes les langues du monde qu'elle voudrait la connaître.

    Quand elle était encore qu'une enfant, son père la surnommait Bookworm, et il avait raison ! Dans la chambre de cette petite se trouvaient des étagères infinies de livres d'histoire du monde et de politique Russe. Elle connaissait beaucoup de choses et n'épargnait aucun sujet. Sa mère était toujours énervée de voir sa fille lire jour et nuit. Elle lui conseillait de se faire des amis dans les environs et arrêter d'être renfermée comme elle l'était. Ivanna n'avait jamais eut d'amis. En fait, elle avait son père et ses bouquins, rien de plus. Pourtant, lorsqu'on la voit, on ne peut pas se douter que c'est une accro à la littérature ! Enfin, la jeune fille alla dans la bibliothèque. Endroit toujours calme et reposant. Elle s'aventura dans quelques rayons de livres puis en prit un tout à fait au hasard. Comme à son habitude, elle ne cherche pas La Table seule. En fait, elle s'assoit sur la première chaise qui passe. Il se trouve qu'aujourd'hui, elle se retrouva à côté d'une jeune fille qu'elle n'avait pas l'air d'avoir déjà croisé. Elle s'assit et commença à lire sans se poser de questions. Ivanna, après quelques pages, se mit à chuchoter sa lecture. Cela pouvait paraître assez bête mais ça lui arrivait d'être tellement à fond dans un livre qu'elle se met à lire en chuchotant, ce qui pouvait être assez intriguant ou même exaspérant pour l'entourage...

_________________
    Je suis dévastée, rongée par l'oubli de mon passé.
    Je le sens me rattraper sans relâche, déterminé.
    Je me sens m'abandonner à ne plus espérer.
    Je suis enterrée pour toute l'éternité, sans liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-slayer.e-monsite.com
Delaney Spenter
Interne
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: i   Dim 15 Fév - 19:09

Delaney était censer avoir le nez dans son livre mais au lieu de sa elle regardait fixement droit devant elle sans même cligner des yeux. C'est en partie à cause de ce genre de comportement que les gens n'osait pas trop l'approchait car si tous ici était bizarre il était possible que certains le soit plus que d'autre. Or elle ne fixait rien en particulier juste un point invisible qui ce serais trouver juste en face d'elle. Elle ne se rendait pas compte de la position dans laquelle elle était ni que certaines personne la regardait bizarrement, en fait sa vue était brouiller car elle n'avait pas cligner une seule fois des yeux en plus de 5 minutes, ceci aurait put être douloureux mais au lieu de sa elle ne sentit rien du tout, elle était bien trop absobée par ses pensées. En fait lors de sa dernière consultation chez le psy, celui ci lui avait expliquer que pour se remémorer son passé elle devait se concentrer sur un point fixe, or depuis elle ne perdait pas une occasion de se conentrer sur ce point car elle avait vraiment très envie de ce souvenir de qui elle était.

Dans sa concentration elle ne voyait rien et ne fit même pas attention à la jeune fille qui s'assit juste à cotés d'elle, ce qui aurait pourtant dut la choquer puisqu'en général personne ne vennait troubler sa concentration ni même l'approchait de trop près... en fait la seule personne à avoir fait sa depuis qu'elle était ici avait été ce type qui c'était assis à cotés d'elle sur un banc dans le parc mais elle ne se souvenait même plus de son nom. Toute les personne se trouvant à Dark Side étaient des amnésique qui avait subit des choses toute plus horrible les unes que les autres ou même commis des attrocité mais chacun d'aux avait au moins quelques flash de leur vie passé, des souvenirs qui remontait à la surface, mais pour Delanay il n'y avait rien à faire, en dehors de ce rêve ou elle se voit en train de tuer un type dont l'apparance est trop flou pour qu'elle le reconnaisse, elle ne voyait rien et en vennait même à se demander si ce rêve avait une quelconque importance dans son histoire ou si ce n'était que le fruit de son imagination bien trop grande...

Bref elle en était toujours à ce concentrée quand elle entendit une voix, une voix tout ce qu'il y avait de plus féminine qui chuchotais juste à cotés d'elle et ce fut assez pour la faire sortir de sa torpeur pour qu'elle tourne la tête vers la jeune file qui était assise à cotés d'elle et qui n'avait pas l'aire de ce rendre compte qu'elle n'était pas seule. En temps normal peut être que Delaney ce serais ennerver du comportement de cette fille car malgrès le fait qu'elle était une jeune fille calme il y avait des moment comme après une séance de concentration extrème qui avait échouer, ou il ne valait mieux pas se trouver sur son chemin. Mais elle n'en fit rien, la fille était en train de lire son livre à voix haute et aussi bizarre que sa puisse parraître Delaney trouvait sa reposant et relaxant. Elle l'a fixait donc tout en l'écoutant et en faisant en sorte qu'elle ne se rende pas compte de sa présence, mais alors qu'elle se laissait bercer par la lecture de sa voisine elle fit tomber le livre qui était poser devant elle par terre sans le faire exprès dans un fracas assez impressionant. Levant les yeux au ciel elle lança un regard d'excuse à sa voisine avant de se pencher pour le récupérer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-florid.1fr1.net
Ivanna Koslov
« Preuve est faite que visage dévoué sert à enrober de sucre le diable même »
avatar

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   Lun 16 Fév - 11:50

    Tout le monde avait parfois des sorte de "déconnections" où on pourrait agiter n'importe quoi devant leurs yeux, rien ne les feraient réagir ! Enfin, sauf si on les éblouit, là c'est autre chose. Cependant, on ne restait pas vitae ternum ainsi, contrairement à la jeune fille à côté de laquelle Ivanna s'était installée. Cette dernière aussi, passait des minutes de déconnexion, mais pas de la même façon, en effet, il peut arriver qu'au milieu d'un sermon ou d'une simple discussion, qu'elle se mette à regarder ailleurs. Elle cligne des yeux, mais ne réagit pas, elle est dans sa tête et nul part ailleurs. Elle ne sait pas trop à quoi c'est dût car elle ne le fait même pas exprès ! Peut-être a-t-elle subit un accident ou autre qui lui aurait causé un pseudo traumatisme crânien... Mais bon, elle vivait très bien comme cela. En fait, elle aimait ces petits absentéismes involontaire, toute cette histoire énervait ceux qui tentaient de parler avec elle.^^

    Enfin, sa voix n'était pas très audible, en chuchotant, il était difficile déjà que la table suivante perçoive le minimum de ce qu'elle disait, alors peut-être que celle qui était assise auprès d'elle entendait un peu mieux et décelait des mots dans ce bafouillage. En tout cas, cela n'avait pas l'air de la déranger. Tant mieux ! Car en effet, Ivanna était à fond dans sa lecture et lorsqu'elle lisait, en fin de compte, la seule chose qui pouvait la troubler était un bruit fort et soudain. Comme par exemple... Un livre qui tombe par terre par simple maladresse... Les médecins et psychologues avaient plusieurs fois essayé de comprendre pourquoi ce genre de bruits lui faisait une réaction plus osée que les autres. Ce n'est pas en faisant de grandes enquêtes qu'ils allaient le découvrir, mais finir par en conclure qu'elle avait été soumise à ce genre de bruits souvent mais pas juste avec des livres. Cela pourrait être qu'elle était battue dans son enfance ou bien qu'elle voyait quelqu'un se faire frapper. Mais cela avait plus avoir avec celui qui l'avait enlevée...

    En effet, ce dernier l'avait cogné, histoire de la mettre inconsciente pour le voyage. Sous calmants ordinaires, elle en eut assez pour dormir dix-sept heures. Avec cela, elle ne vit pas le voyage de Russie à New-York, de New-York à Annapolis, de l'aéroport à cette petite maison de centre-ville qu'elle ne reconnaîtrait même plus entre deux. Cet homme l'avait enfermé dans une cave où la seule lumière qui parvenait était lorsque la porte s'ouvrait sur l'escalier qui menait à elle. L'homme venait toujours, au moins une fois par jour, pour lui donner un minimum à manger et un verre d'eau qui devait la faire tenir jusqu'au jour suivant puis parfois, parce qu'il était énervé pour X ou Y raison, il la frappait. Cela se voit encore sur ses hanches, un ou deux hématomes qui s'effacent avec le temps. C'est de là que vient sûrement se trouble auditif. Du coup, elle fut arrachée de son livre. Rha ! Même ici on ne pouvait plus être si tranquille que d'habitude !

    Ivanna aurait bien apprécié, dans un moment pareil, pouvoir se remémorer des quatre-vingt trois bibliothèques de Omsk, la ville d'où elle vient. Si l'une était trop fréquentée, elle allait à l'autre coin de la rue et s'y installait. Elle pouvait faire tout le tour de la ville, cela ne la dérangeait pas le moins du monde, tant qu'elle pouvait y trouver un endroit tranquille, tout allait pour le mieux dans le meilleur du monde. Cela dit, à Dark Side, elle n'avait pas le choix... Elle leva la tête afin de voir qui était l'auteur de ce bruit de façon rapide avec un mouvement de recul. Cela surprenait beaucoup, un grand silence puis PAF ! Un livre de cent pages par terre ! Ça allait vite. A sa grande stupéfaction, la Russe vit le visage désolé de sa voisine avant que cette dernière ne se penche pour ramasser l'objet du trouble de sa lecture. Lorsqu'elle se redressa, la jeune fille ne put rien faire d'autre que de lui afficher un petit sourire. Elle s'était plus ou moins excusée, alors pas la peine de lui sauter dessus, et puis Ivanna sortait de salle d'isolement, ce serait bête qu'elle y retourne dés maintenant !

    - Fais attention, la mit-elle en garde gentiment. Il ne fallait pas qu'elle pense que cela ne dérangeait pas Ivanna !

    Et oui, elle était très... Spéciale... Il faut dire qu'en tant que fille d'un grand homme - pas du bon côté, dommage d'ailleurs - et d'une femme plutôt superficielle qui aime l'abondance, Ivanna est obligatoirement atteinte du pas-mal-de-choses-me-sont-permises. Fille unique de riches parents, bien qu'elle n'était pas pourrie gâtée, rien n'était réellement exigé d'elle mais elle exigeait des autres. Une balance peu équilibrée qui fait son effet papillon même après l'amnésie ! Elle est très directive et finalement, elle exige plus d'elle que des autres. Peu de personnes se rendent compte de cela étant donné qu'elle ne partage pas de relations avec autrui, mais quand on la fréquente, on peut la découvrir ainsi. Son caractère dominant et autoritaire est, génétiquement parlant, celui de son père. Ce dernier est aller très loin avec sa personnalité et c'était consciemment que sa fille suivait son exemple.

_________________
    Je suis dévastée, rongée par l'oubli de mon passé.
    Je le sens me rattraper sans relâche, déterminé.
    Je me sens m'abandonner à ne plus espérer.
    Je suis enterrée pour toute l'éternité, sans liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-slayer.e-monsite.com
Delaney Spenter
Interne
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   Jeu 19 Fév - 13:47

Delaney ne faisait jamais attention aux personne qui l'entourraient, en fait elle avait déjà du mal à faire attention à elle même ou à ce qu'elle faisait alors en plus s'occupper des autres devenait un peu trop pour elle. C'est d'ailleurs précisément pour cette raison qu'elle n'avait pas d'amis, et elle n'en avait jamais ressentit le besoins d'en avoir car pour elle rien ne valait la solitude. Elle ignorait le nom de toute les personnes qui était avec elle dans ce centre, sauf celui de Garry car c'était certainement la personne qu'elle appréciait le plus dans cet endroit, à dire vrai c'était la personne qu'elle connaissait le plus. Elle ignorait pourquoi mais ce type l'avaos toujours fasciner même lorsqu'il se montrait excecrable avec elle. De plus ignorait pourquoi celui ci était bizarrement passer de méchant à gentil avec elle, peut être qu'a force d'être ignorer il avait enfin décider que sa n'en valait pas le coup... mais elle n'était pas comme sa qu'avec lui, en fait elle ignorait tout le monde et tout ce qui se passait autour d'elle, elle s'en fichait.

Ce n'était pas forcément facile pour elle de voir les gens qui l'entourait sans les connaitres et sans même être capables de leur accorder le moindre intéret et pourtant il y avait cette fille qui se tennait juste à cotés d'elle et bizarrement elle l'avait remarquer et lui avait accorder un regard, mieux encore de l'attention!! La seule personne à qui elle avait jamais accorder de l'attention avait été... Non en fait aussi loin qu'elle se souvienne elle n'avait jamais accorder d'attention à personne, même pas à elle même. Bien entendue elle ignorait tout de cette fille, il se pouvait que ce soit une psychopate qui chercherais à lui faire du mal ou même une folle, mais sa lui importait peu car pour une raison qu'elle ignorait elle se fichait bien de ce qui pouvait lui arriver. Aussi lorsque son livre tomba à terre dans un boucant pas du tout innaperçut elle lui lança un simple regard d'excuse mais rien de plus. Elle ignorait comme réagirait cette fille peu lui importait car même si elle avait réussit à attirer son attention pendant un instant, Delaney pouvait facilement détourner son attention vers autre chose.

Elle se pencha pour ramasser son livre sans accorder plus qu'un regard à la jeune fille, cela pouvait parraître mal polie de sa part mais c'était comme sa qu'elle fonctionnait et les gens ici devait bien le savoir, enfin sauf q'il faisait autant attention à elle qu'elle faisait attention à eux... Une fois le livre reposer devant elle, elle entendit la jeune fille lui dire quelque chose, ce qui lui valut une deuxième attention de la part de la jeune fille, elle ne s'en rendait certainement pas compte mais elle était vraiment chanceuse de pouvoir attirer son attention de cette manière. Alors Delaney se tourna vers elle ne comprenant même pas ce qu'elle lui avait dit trop préocuper à se demander pourquoi cette fille était capable d'attirer son attention de cette manière alors que certains médecins avait éssayer maintes et maintes fois sans aucun résultat... Elle ne savait pas si elle devait parler ou se terrer dans son habituelle silence, mais elle continuait de l'observait se demandant si elle était en colère, contente ou juste éxaspérer...

De toute manière elle était dans un centre pour les dingues alors c'était pas bien grave si tout le monde la croyait folle seulement à fixer la jeune fille de cette manière, cette dernière risquait de se sentir gêner ou même insulter par ce regard qui ne la lachait pas... Et dieux seul savait comment pouvait réagire les personnes internée dans cette endroit sinistre!!

[Désolée pour le retard j'ai pas mal de boulot cette semaine!!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-florid.1fr1.net
Ivanna Koslov
« Preuve est faite que visage dévoué sert à enrober de sucre le diable même »
avatar

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   Lun 23 Fév - 14:07

    Peu de choses pouvaient capter l'intention des personnes internées ici. Il faut dire qu'avec ce qu'elles devaient subir, c'était compréhensible. Dans le fond, tout le monde était solitaire, dans son coin sans parler à d'autres que trois personnes au grand maximum. C'était un endroit très déprimant et les gardiens ne faisaient qu'empirer la chose ! Mais bon, dans ce noir très pesant, il y avait, heureusement, quelques personnes dont il est bien de retenir le nom. L'une de ces personnes à laquelle Ivanna a adressé la parole, c'est le nouveau directeur ; Maxime Mortain. Elle-même ne peut pas vraiment trop expliqué ce qu'il s'était passé mais cela lui avait redonné courage, élément vital ici qu'elle avait, depuis très longtemps, égaré dans les couloirs lugubres. Finalement, lorsqu'elle adressa la parole à la jeune fille qui avait fait tomber son livre, cette dernière ne cessa guère de la fixer. Impossible de poursuivre sa lecture pour la jeune Russe avec cette sensation d'être observée !

    Ivanna tourna son regard vers la jeune fille. Elle avait l'air sympa bien qu'un peu mystérieuse. Remarquez, elle était comme ça elle aussi sauf qu'elle faisait peur aux autres en plus... Enfin, la Russe tourna referma doucement son livre sur sa main. On pourrait croire que son visage détendu et amical n'était qu'une ironie à ce qu'elle pouvait ressentir à l'intérieur d'elle-même, pourtant ce n'était pas le cas. Cependant, on pouvait rarement s'attendre à un comportement agréable et compréhensif de la part des autres à Dark Side. Ivanna adressa un petit sourire à la jeune fille. Oui, un sourire, petit mais un sourire quand même. Depuis combien de temps n'avait-elle sourit ? Jusqu'à aussi loin que ses souvenirs remontent, c'était la première fois... Elle avait sûrement dût sourire dans sa vie oubliée, elle en était persuadée car même si c'est difficile à adresser à quelqu'un que l'on ne connaît pas - pour elle en tout cas - cela fait beaucoup de bien à celui qui le reçoit et de voir que cette personne en est comblée vous donne alors l'espoir que ce monde pourrait changer.

    - Je m'appelle Ivanna, et toi ? Demanda-t-elle de sa voix ni trop grave ni aiguë, avec un ton posé se glissant délicatement dans les tympans. De quoi ne pas faire peur à l'interlocutrice.

    C'était toujours la même histoire : comment allait-elle réagir ? C'était ce que tous les internés se demandaient lorsqu'ils adressé une once d'attention à un autre. Les gens étaient tellement... Spéciaux ici ! Certains pourraient ne jamais vous adresser un regard, d'autre vous parleraient normalement tout comme d'autres vous sauteraient à la gorge en piquant une crise de violence ou d'hystérie. En somme, il fallait s'adapter à chacun, jugeant au préalable par sa manière de faire la façon dont il réagirait. C'est quelque chose que, même avec le temps, n'était pas à cent pour cent fiable, mais qui évitait pas mal d'échecs tout de même.

_________________
    Je suis dévastée, rongée par l'oubli de mon passé.
    Je le sens me rattraper sans relâche, déterminé.
    Je me sens m'abandonner à ne plus espérer.
    Je suis enterrée pour toute l'éternité, sans liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-slayer.e-monsite.com
Delaney Spenter
Interne
avatar

Féminin Nombre de messages : 98
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   Lun 23 Fév - 15:12

Delaney avait déjà entendue dire quelque part, mais elle ne savais plus ou qu'un seule regard pouvait changer la vie d'une personne. Elle ignorait ce que cela voulait dire mais une chose était sur c'est qu'en ce moment personne n'aurait été capable de dire ce qu'elle avait dans la tête pendant qu'elle observait cette jeune fille assise en face d'elle. En vérité même elle ignorait ce qui ce passait dans sa tête. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle était intriguée et qu'elle avait soudainement très envie de parler avec cette fille, elle qui ne parlait quasiment jamais et surtout à personne avait enfin envie de prononcer des mots s'adressant à cette fille tout ce qu'il y avait de plus normal qui lui faisait face. Elle ne savait pas si c'était normal et encore moins ce que sa signifiait exactement mais elle avait envie de parler et tout ce qu'elle n'avait jamais dit à personne risquait de sortir tout seule dans pas longtemps si elle ne faisait pas attention. Or, il fallait qu'elle se controle car elle ne voulait pas faire peur, ou même faire fuire la seule personne qui allait réussir à briser le silence qu'il y avait dans sa tête!!

Si un regard pouvait changer une personne, qu'en était il d'un sourire?? Delaney se posa la question, lorsqu'elle vit la jeune fille qui vennait de lui dire qu'elle s'appellait Ivanna lui sourire faiblement. Il n'y avait pas si longtemps elle aurait été surprise car elle n'avait encore jamais vue personne sourire dans cette endroit mais maintenant ce n'était plus le cas. la première personne à lui avoir esquisser un sourire (très faible bien entendue) avait été ce type qu'elle avait rencontrer sur un banc dans le parc, et Ivanna était la seconde personne. A croire qu'elle avait une tête à faire sourire les gens, même si ces sourires étaient crisper et faible. Alors avant même qu'elle ne s'en rende compte les coins de sa bouche s'étirèrent faiblement et elle aurait été prète à parier qu'elle souriait à son tour même si elle n'en était pas sur à cent pour cent. C'était vraiment bizarre car jamais elle n'avait eu le souvenir d'une telle sensation en elle, une envie de se confier et surtout de rire, c'était certainement ce que certaine personne devait appeller de l'amitier, bien qu'elle ne sache pas encore ce que cela voulait dire.

Alors contre toute attente sa bouche s'ouvrit et elle répondit à la question d'Ivanna, non sans beguayer un peu au début mais ppur quelqu'un qui n'avait pas dit un seule mots depuis des semaines c'était pas si mal que sa...

"Euh... Je m'appelle... Delaney..."

C'était pas très glorieux mais elle avait au moins eu le droit à bien plus que toute les autres personnes qu'elle avait rencontrer jusque là!! Elle regarda autour d'elle persuader que tout le monde regardaient leur échange pour le moins bizarre mais en fait non. Tout le monde semblaient les ignorer ce qui poussa Delaney à se dettendre un peu plus.

"Je... je suis désolée... pour le bruit..."

Elle avait parler tout doucement et avait le ton d'une personne très peu sur d'elle, mais c'était un peu normal puisqu'elle ne savait pas trop comment réagir dans ce genre de situation!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://university-of-florid.1fr1.net
Ivanna Koslov
« Preuve est faite que visage dévoué sert à enrober de sucre le diable même »
avatar

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2009

+ sur le Personnage
Relations:
Raisons de votre présence:

MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   Dim 8 Mar - 21:58

    Il est courant que certaines personnes nous inspirent plus de confiance que d'autres, cependant, au point de dérouler toute sa vie pour la cause d'un regard, c'était fort et, en effet, cela risquerait de faire fuir Ivanna qui n'était pas vraiment le genre de personne qui apprécier être trop dérangée. Cela dit, elle était toujours à l'écoute des autres, bien qu'elle restait souvent indifférente lorsqu'ils se confient à elle, elle réfléchit beaucoup pour conseiller ces personnes même si elle ne délivre jamais vraiment ses conseils. Sachant que d'aider les autres, de faire attention à eux fait que des liens se créent, elle préfère ne rien dire, ne rien faire. Cela était très difficile pour ceux qui étaient ne face d'elle car, au final, il ne savaient pas comment prendre son absence de réaction. C'était une jeune fille plutôt frustrante, mais quand on la connaissait, on voyait toute sa façon de faire d'un autre angle. Elle pourrait expliquer, dire aux autres comment elle est, mais elle n'en a pas l'envie. Elle ne veut pas qu'ils se servent de sa personnalité pour lui faire du mal, toucher ses points faibles. Si elle ne dit rien, c'est aussi parce que de cette manière, elle sélectionne ses amis. Si vous ne la comprenez pas par vous-même, alors vous ne la comprendrez jamais et il est donc inutile qu'elle perde son temps avec vous.

    Perdre son temps... Ce n'était qu'une façon de parler. En effet, ici, on se battait pour avoir une occupation pouvant tuer le temps qui semblait toujours de plus en plus long. Personne ne voyait la fin de son séjour entre ses murs. Ivanna pensait y être née et qu'elle mourra ici tellement que le temps passe lentement ! Cela faisait un peu plus d'un an qu'elle était à Dark Side et elle ne comprenait pas du tout l'utilité qu'il y avait à la garder, elle et les autres, plus longtemps que cela. Elle était déjà assez traumatisée comme cela, non ? Visiblement, non. Tout du moins d'après eux. Eux, ces psychiatres, médecins et gardiens, tous était toujours pour que l'interné dont il est question reste dans ce centre qui sentait la souffrance des anciens internés. Oui, ici, la douleur, l'horreur, les sentiments avaient laissés des odeur incurables. Si bien que l'on avait beau nettoyer et nettoyer, elle restent et reviennent parfois encore plus fortes. Ce n'était pas un manoir hanté avec neuf cents quatre-vingt-dix-neuf fantômes, mais ce château avait une mémoire. La mémoire des souvenirs oubliés par tous les internés qui y atterrissaient.

    - Euh... Je m'appelle... Delaney... En répondant à la question qui lui avait été posée par Ivanna, la jeune fille semblait avoir du mal à parler. On ne pouvait pas dire qu'ici les gens étaient des bavards, peut-être n'avait-elle pas prononcé un seul mot depuis des semaines qui sait ? Je... je suis désolée... Pour le bruit... Poursuivit-elle.
    - Ah ? Ce n'est rien, je pense que je vais survivre, répondit-elle en reprenant sa lecture. Ce qui lui était impossible... T... Tu es là depuis longtemps ?

    C'était assez spécial ce jour... Oui, car d'habitude, Ivanna n'est pas du genre à engager ni poursuivre une conversation, cependant, il semblait qu'elle allait faire une exception. Elle avait envie de parler avec cette jeune fille ; lire tous les livres de la bibliothèque commençait à lui taper sur le système. A force et à force de faire toujours les mêmes choses, elle avait peur de tomber dans une routine dont elle ne saurait se défaire.

_________________
    Je suis dévastée, rongée par l'oubli de mon passé.
    Je le sens me rattraper sans relâche, déterminé.
    Je me sens m'abandonner à ne plus espérer.
    Je suis enterrée pour toute l'éternité, sans liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-slayer.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alone or not... [Ivanna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alone or not... [Ivanna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Side :: DARK SIDE :: Intérieur :: ● Premier Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: